spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
Accueil arrow Conseils arrow Test de salive : Les tests salivaires anti-drogue
Test de salive : Les tests salivaires anti-drogue Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Comment se passe un test salivaire ? Quelles sont les sanctions en cas de test salivaire positif ? En cas de prise de drogue, pendant combien de temps est-elle détactable par les tests salivaires ?

 

50 000 tests salivaires ont été distribués aux gendarmes et policiers… Le mot d'ordre est dépistage et détection des drogues chez le automobilistes.

 

Objectif du test salivaire

Mis en place depuis le début juillet 2008, le test salivaire a pour objectif de dissuader les conducteurs à consommer de la drogue (cannabis, cocaïne, opiacés, amphétamines, ecstasy..).

Qui est concerné pour les contrôles anti-drogues

Tous les conducteurs sont concernés puisque le test salivaire peut être réalisé sur les conducteurs de voiture, de moto ainsi que sur les cyclistes.

Comment se passe le contrôle ?

Le test salivaire vise à recueillir votre salive sur un bâtonnet. Le résultat du test salivaire est immédiat. Si le bâtonnet change de couleur, cela signifie que le test salivaire est positif et que vous avez pris des stupéfiants (cannabis, cocaïne, ecstasy, amphétamines...).

Si votre test salivaire est positif, une prise de sang sera effectuée en milieu médical pour identifier le type de drogue et la quantité consommée. En effet, le test salivaire ne permet pas d'indiquer en temps réel, la quantité et la nature du stupéfiant.

 

Remarque : sachez que si vous avez consommé de la drogue, elle reste détectable plusieurs heures dans la salive. La durée de détection varie selon le type de stupéfiants :

  • cannabis : dépistable pendant 4 à 7 heures
  • cocaïne : dépistable pendant 12 à 24 heures
  • opiacés : dépistable pendant 12 à 24 heures
  • amphétamines et ecstasy : dépistable pendant 12 à 50 heures

Où s'effectue le test de dépistage de drogue ?

Les gendarmes et les policiers semblent avoir reçu comme directive de réaliser ces contrôles de dépistage de drogue :

  • En cas d’accident de la circulation
  • En cas d’infraction au code de la route de la part du conducteur
  • A la sorties des discothèques ou des concerts...

Sanctions en cas de test salivaire positif ?

En matière de stupéfiants, aucun seuil n’est toléré.

  • Sanctions en cas de refus de se soumettre au test salivaire : 2 ans d’emprisonnement et 4500 euros d’amende.
  • Sanctions en cas de conduite après usage de stupéfiants : 2 ans de prison et 4500 euros 
  • Conducteur ayant un taux d’alcoolémie supérieur ou égale à 0.5g d’alcool par litre de sang et ayant un test de dépistage de drogue positif :  3 ans de prison et 9000 euros d’amende 
 
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB